MaPrimeRénov 2020 : tout savoir sur ce nouveau dispositif

MaPrimeRénonv' 2020
MaPrimeRenov’ est un dispositif d’aide à la rénovation énergétique, entré en vigueur au 1er janvier 2020. Il tend à améliorer le confort des habitants du parc immobilier français, tout en joignant ces avantages aux nécessités de préservation de l’environnement en 2020. La moitié des Français est d’ores et déjà éligibles à ce dispositif, avec des chiffres qui devraient continuer de croître dès 2021.

MaPrimeRénov’ : définition

Le dispositif « MaPrimeRénov’ » permet notamment de réduire les factures de consommation énergétique tout en augmentant le niveau de confort des logements des populations. En parallèle, la réalisation des rénovations des logements permet de réaliser des travaux de rénovation énergétique au prix le moins cher possible. Les opérations sont soumises à certaines conditions et l’aide accordée est modulable, tout en s’adaptant aux revenus de la personne. Dans cette optique, moins les ressources du ménage sont importantes, plus il pourra bénéficier d’aides conséquentes grâce au dispositif. Pour ce dispositif, l’État accompagne chacun des acteurs pour la bonne réussite de cette initiative. Il délivre des conseils personnalisés et permet d’accompagner les personnes jusqu’à l’obtention de l’aide.

Comment accéder à MaPrimeRénov’ ?

Les démarches peuvent se réaliser assez simplement, à l’aide du remplissage d’un dossier en ligne. Sa bonne tenue pourra ensuite permettre d’accéder aux aides versées par le gouvernement dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments. Il faut savoir que les aides allouées par MaPrimeRénov’ peuvent être perçues dès la date d’achèvement des travaux. Il n’y a pas non plus besoin d’attendre l’année qui suit pour accéder à des réductions d’impôts relatives aux opérations de rénovation. Dans le cadre du dispositif, les travaux qui permettent de réaliser le plus d’économies sur la facture énergétique sont identifiés en priorité. Un large éventail d’opérations est tout de même éligible au dispositif.

On retrouve ainsi :

Quelles sont les conditions d’accession aux aides délivrées par MaPrimeRénov’ 2020 ?

Pour bénéficier des aides à la rénovation de « MaPrimeRénov’ », les conditions d’accession sont les suivantes :

Plafonds de ressources MaPrimeRénov’ 2020

Les plafonds de ressources pour MaPrimeRénov’ 2020 sont les mêmes que ceux des aides délivrées par l’Agence nationale pour l’habitat (Anah), qui disparaîtront totalement au 1er janvier 2021.
Zone géographique
Île-de-France
Les régions hors IDF
Nombre de personnes dans le ménage
Ménages modestes / très modestes
Ménages modestes / très modestes
1
25.068 € / 20.593 €
19.074 € / 14.879 €
2
36.792 €  / 30.225 €
27.896 € / 21.760 €
3
44.188 € / 36.297 €
33.547 € / 26.170 €
4
51.597 € / 42.381 €
39.192 € / 30.572 €
5
59.026 € / 48.488 €
44.860 € / 34.993 €
Plafond par personne supplémentaire
7.422 € / 6.096 €
5.651 € / 4.412 €

L’État accompagne les personnes à l’accession de cette prime

Avec la multitude d’aides à la rénovation disponibles, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Pour cette raison l’État peut vous accompagner et vous délivrer des conseils personnalisés en fonction de votre situation. Pour cela, est mis en place le service public « Faire » qui permet de guider les personnes dans le financement de leurs entreprises de rénovation. Il est possible de trouver un conseiller proche de chez soi pour commencer les démarches, en vous rendant sur le lien qui suit : https://www.faire.gouv.fr/trouver-un-conseiller Le conseiller « Faire » répond gratuitement à toutes vos interrogations et vous aidera à la mise en place de solutions adaptées aux aides financières à disposition.
MaPrimeRénonv' 2020

Les autres aides financières

Il faut savoir que les aides financières accessibles pour la rénovation des logements peuvent être cumulables. En ce sens, les travaux éligibles à « MaPrimeRénov’ » peuvent également permettre bénéficier des dispositifs liés aux Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Le CEE est un dispositif qui impose aux vendeurs d’énergie de proposer des réductions de consommations énergétiques sur les offres proposées. Ils obtiennent ainsi les CEE par la mise en place d’actions présentées comme permettant de réduire la consommation énergétique auprès de leurs clients. Certains de ces certificats attestent ainsi de la participation à la réduction de la consommation énergétique de la part des particuliers ayant souscrit à l’offre du vendeur d’énergie.

C’est pour cette raison qu’il est important de se renseigner sur l’entreprise en charge des travaux lors de votre demande de prime. En fonction de celle sélectionnée, il sera aussi possible de bénéficier d’aides tirées du dispositif du CEE. Si celle-ci est déjà intégrée au plan de financement de vos travaux, vous disposerez obligatoirement d’un justificatif en conséquence.

Primes à la rénovation énergétique : comment éviter les arnaques ?

Ces dispositifs peuvent être sujets à des abus de la part de professionnels du secteur plus ou moins scrupuleux. Quelques astuces pratiques permettent ainsi d’éviter les arnaques. Par exemple, il est nécessaire de ne pas communiquer ses informations fiscales dans un premier temps, lorsque vous n’êtes pas sûrs de la personne avec qui vous traitez. Ces informations sont sensibles et peuvent être retournées contre vous, si vous n’échangez pas dans un cadre sécurisé avec votre interlocuteur. Il faut également être attentif attentifs à la lecture de l’ensemble des documents administratifs que vous recevez. Avant d’en signer un, veillez à bien lire l’intégralité du document en question.

Pour plus de sécurité, demandez systématiquement une copie d’un document quand vous venez d’en signer un. Cela pourra par exemple faire preuve de justificatif en cas de litige. Enfin, sachez que si vous souhaitez revenir sur une décision que vous avez prise, vous disposez d’un délai de rétractation, activable sous 14 jours et sans aucune condition de justificatif.

MaPrimeRénov 2020 : pour aller plus loin